Mort de la poétesse afro-américaine Maya Angelou

Maya Angelou

La poétesse afro-américaine Maya Angelou, l’une des plus célèbres et influentes défenseuses des droits civiques aux Etats-Unis, est morte dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 86 ans.

Maya Angelou est morte dans la nuit de mardi à mercredi chez elle à Winston-Salem, en Caroline du Nord, à l’âge de 86 ans. Son agent littéraire, Helen Brann, a confirmé son décès au New York Times. Elle n’en a pas précisé la cause, mais a expliqué que Maya Angelou souffrait de problèmes de santé, et plus particulièrement de problèmes cardiaques, ces derniers temps. 

Née dans le Missouri, Maya Angelou a été élevée par sa grand-mère dans l’Arkansas, un Etat victime d’une forte ségrégation raciale, rapporte CNN. 

Son plus célèbre ouvrage, Je sais pourquoi l’oiseau chante en cage, décrivant son enfance dans le Sud raciste, a été publié en 1969. C’est le premier essai par une femme afro-américaine à avoir atteint le statut de bes-seller, note le Time. Son recueil de poèmes, Just give me a cool drink of water fore I die, a été proposé pour le prix Pulitzer en 1971. En 1993, elle a fait frémir l’audience du discours inaugural de Bill Clinton, en lisant son poème On the Pulse of Morning.  

Maya Angelou a cotoyé Martin Luther King à New York, suivi le militant radical sud-africain Vusumzi Make en Egypte, et suivi Malcolm X au Ghana. 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: WordPressThemes Directory. | Thanks to Free WP Themes, Free WP Themes and
Web Host | Audio-to-Phone | Web Designed by: Zafem Radio  1-508-840-7210